France, cible d’aujourd’hui. Homme libre, cible éternelle.

Vous savez ce qui se profile à l’horizon.

Agissez pour votre Liberté.

Militez pour le port d’armes.

L’État ne peut pas protéger tous les citoyens, il ne peut pas éviter toutes les tueries, mais il peut faire semblant de s’y consacrer en désarmant tous les civils qui respectent la loi.

« Tout dans l’État, rien contre l’État, rien en dehors de l’État. » : la logique se déroule ; quand un pouvoir échoue, c’est parce qu’il n’a pas encore assez de pouvoir. Ou que vous avez encore trop de Liberté.

« Le sujet du contrôle des armes n’est pas les armes, mais le contrôle. »

Le sujet n’est pas votre sécurité, c’est celle du pouvoir.

Le sujet c’est l’asservissement de l’individu, il n’a jamais été rien d’autre.

Hier c’était le Canada.

Aujourd’hui il se peut que ce soit la France, il suffit d’un fait-divers, pour cacher que c’est au bon vouloir du prince. Aujourd’hui, il y a un fait-divers. Un tireur sportif a tué 3 personnes avec son pistolet a priori légalement détenu (je le précise mais ça ne change rien pour une tromperie) avant de le retourner contre lui.

Alors je vous invite à relire -au moins- la conclusion de mon article lorsque c’était, avant-hier, la Nouvelle-Zélande. Il n’a pas pris une ride.